Facebook Twitter Youtube Instagram

Médias

L’Association des Amputés de guerre s’est engagée à améliorer la qualité de vie des Canadiens amputés.

L’Association des Amputés de guerre s’associe au ministère de la Défense nationale pour aider les soldats amputés

Le 26 novembre 2013 - L’Association des Amputés de guerre est heureuse d’établir un partenariat de collaboration avec le ministère de la Défense nationale (MDN) (Groupe des services de santé des Forces canadiennes) pour partager ses connaissances et son expertise afin d’améliorer les soins donnés au personnel des Forces armées canadiennes qui ont subi une amputation.

L’annonce officielle de la signature du protocole d’entente entre l’Association des Amputés de guerre et le MDN a eu lieu ce matin dans le foyer de l’hôtel Westin d’Edmonton, à l’occasion du 4e forum annuel de l'Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans. Ce forum de trois jours réunit des chercheurs de haut niveau, des universitaires, des militaires, des anciens combattants et leur famille, et porte sur la santé physique et mentale des anciens combattants du Canada.

« Ce protocole d’entente officialise l’engagement qu’a pris l’association de répondre aux besoins des anciens combattants traditionnels et des vétérans de l’ère moderne qui ont subi une amputation », affirme Brian Forbes, président du comité de direction de l’Association des Amputés de guerre.

« Le Canada et la communauté des anciens combattants n’ont pas de plus grande obligation que celle de combler les besoins des anciens combattants gravement handicapés et ceux de leur famille. Ce partenariat constitue une occasion extraordinaire de partager notre savoir et nous sommes impatients de travailler activement avec les services de santé des Forces canadiennes pour réaliser cet objectif. »

Il souligne le fait que l’Association des Amputés de guerre, qui célèbre cette année 95 ans passés au service des anciens combattants amputés, se trouve dans une position idéale pour comprendre les difficultés que doivent surmonter les membres des Forces armées canadiennes qui doivent apprendre à vivre avec une amputation.

La directrice du Centre d’information pour les personnes amputées de l’Association des Amputés de guerre, Karen Valley, qui a participé à l’annonce, abonde dans le même sens : « L’Association des Amputés de guerre possède une foule de renseignements sur l’amputation, les membres artificiels et les sujets connexes, et c’est avec un immense plaisir que nous partagerons ces renseignements avec les Forces armées canadiennes. Tout aussi important est le fait qu’en apportant notre soutien et en présentant des exemples tangibles, nous pouvons donner l’assurance qu’il est tout à fait possible de mener une vie bien remplie et enrichissante malgré une amputation. »

« Ce n’est pas la première fois que les Forces armées canadiennes et l’Association des Amputés de guerre collaborent, mais ce protocole d’entente officialise l’engagement que nous avons pris de partager notre savoir et notre expérience afin d’améliorer la qualité de vie des personnes qui ont subi une amputation, explique le brigadier-général Jean-Robert Bernier, médecin-chef. Grâce à ce partenariat, l’Association des Amputés de guerre et le Groupe des services de santé des Forces canadiennes travailleront de concert pour contribuer à faire du Canada un chef de file mondial dans le développement des membres artificiels et dans les soins prothétiques, dans l’intérêt de nos clients et de nos patients. »

- 30 -

Lien

Source

Daniel H. Lanteigne
Gestionnaire, Division des communications
514 398-0494 ou 1 800 265-0494
comm@amputesdeguerre.ca