Facebook Twitter Youtube Instagram
–a A+ | | | Imprimer

Rapport annuel 2019Rapport annuel 2019

Une association vouée au mieux-être des Canadiens amputés


Merci!

Grâce à l’appui que vous accordez au Service des plaques porte-clés, nous pouvons continuer d’offrir des programmes essentiels aux personnes amputées!

Une jeune fille amputée portant un bras artificiel écrit le mot « merci » à la craie sur le trottoir.

En 2019, l’Association des Amputés de guerre a entamé son deuxième siècle d’existence grâce à la générosité de donateurs tels que vous. Durant toute l’année, nous avons recueilli de nombreux témoignages inspirants venant de ceux que nous servons et, en particulier, de familles ayant un enfant amputé. Celles-ci nous ont fait part de leur profonde reconnaissance envers les donateurs qui appuient le Programme pour enfants amputés (LES VAINQUEURS), lequel leur procure un soutien considérable. Ce programme offre une aide financière pour l’achat de membres artificiels et permet aux enfants amputés de rencontrer d’autres jeunes « comme eux ».

Dans ce rapport, vous trouverez quelques-uns de ces témoignages qui illustrent bien à quel point vos dons améliorent la qualité de vie de nos adhérents sur une base quotidienne. Nous croyons que ces histoires sont mieux racontées par les personnes elles-mêmes, dans leurs propres mots, et c’est un privilège de vous les présenter.

Vous découvrirez également de quelle manière votre soutien nous permet de perpétuer l’héritage des amputés de la Première Guerre mondiale qui ont fondé l’association. Nous continuons de nous exprimer d’une voix forte, au nom des anciens combattants amputés de l’ère moderne, pour que le gouvernement remplisse ses obligations en ce qui a trait aux prestations et aux programmes de mieux-être. De même, nous continuons d’œuvrer en faveur de changements législatifs afin de garantir que les besoins financiers de nos anciens combattants et de leurs personnes à charge soient comblés aujourd’hui et dans l’avenir.

Une jeune fille amputée portant un bras artificiel écrit le mot « merci » à la craie sur le trottoir.

Avec vos dons, nous pouvons financer une part importante des membres artificiels offerts aux personnes amputées partout au pays, notamment en couvrant 100 % du coût des prothèses et aides techniques permettant aux enfants amputés de pratiquer des activités récréatives. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour que le gouvernement et les assureurs privés comprennent la nécessité médicale des membres artificiels et le coût que cela représente pour les personnes amputées. Au moyen de notre « croisade pour une réforme », nous continuons à défendre de façon déterminée les droits et les intérêts des personnes amputées et à sensibiliser les organismes de financement dans le but d’améliorer la couverture prothétique dans toutes les provinces et les territoires.

Nous sommes très reconnaissants envers nos donateurs, y compris ceux qui font un don testamentaire de même que les entreprises et fondations, car c’est grâce à eux si nous pouvons maintenir nos programmes à l’intention des personnes amputées. C’est aussi grâce à eux si nous sommes en mesure d’identifier les lacunes en matière de soutien que nous nous efforçons de combler afin que les personnes amputées puissent mener une vie active en toute autonomie.

En poursuivant votre lecture, vous découvrirez les nombreuses activités que nous avons menées en 2019. Vos commentaires sont les bienvenus et comme toujours, nous prenons très au sérieux notre responsabilité envers nos donateurs.

Votre histoire

« Nous soutenons l’Association des Amputés de guerre depuis plus de 30 ans. Il y a deux ans, nous avons perdu nos clés à deux reprises, en peu de temps. Peu après, nous avons reçu par messageries une enveloppe contenant toutes nos clés. Non seulement le Service des plaques porte-clés est rapide, mais il est aussi extrêmement fiable. Merci mille fois! »

Jack et Nicole

Aide financière pour l’achat de membres artificiels

L’Association des Amputés de guerre procure aux enfants amputés les membres artificiels et les appareils pour les activités récréatives dont ils ont besoin pour pouvoir s’épanouir comme les autres enfants.

Nathan, amputé d’une partie du bras droit, s’amuse dans les jeux au parc à l’aide d’un appareil conçu à cet effet.

« L’association nous a permis d’obtenir de l’aide financière pour le bras artificiel de Nathan et pour les diverses aides techniques qu’il peut y fixer. Celles-ci lui permettent entre autres d’attraper un ballon et de grimper ou se suspendre dans les jeux au parc avec ses amis. Ainsi, notre petit garçon qui est plein d’énergie en profite pleinement!

« Grâce aux donateurs, nous pouvons nous concentrer sur ses progrès et réalisations sans avoir à nous préoccuper des coûts élevés des membres artificiels. »

Jacinthe et Hugo, parents de Nathan
Megan, amputée des jambes, marche sur le trottoir à l’aide de ses jambes artificielles.

« Le Programme LES VAINQUEURS nous a aidés financièrement et moralement. Nous nous sommes fait de très bons amis qui ont tous les mêmes obstacles à surmonter. Megan se sent bien en compagnie de gens comme elle. Grâce au Programme LES VAINQUEURS, elle s’est fait des amis pour la vie qui sont devenus une seconde famille. Elle dit : “Je voudrais remercier les donateurs de tout cœur, car sans eux je ne serais pas la personne que je suis aujourd’hui.” »

Vicky et Jean-Sébastien, parents de Megan
Étienne, amputé d’une partie du bras droit, fait du vélo à l’aide d’une aide technique fixée au guidon.

« Nous avons inscrit Étienne au Programme LES VAINQUEURS pour le soutien et le réseau d’entraide que ce programme offre. Nous avons été séduits par son approche positive qui est basée sur la valorisation et l’estime de soi.

« Grâce aux donateurs de l’Association des Amputés de guerre, Étienne peut faire du vélo avec ses amis, et ce, à l’aide d’une aide technique fixée au guidon. Il prend part aussi à des séminaires afin de rencontrer d’autres jeunes amputés. Le Programme LES VAINQUEURS lui procure un sentiment d’appartenance. »

Ghislain et Annie, parents d’Étienne
Jeanne, une enfant amputée, s’amuse dans les jeux d’eau à l’aide de sa jambe artificielle à l’épreuve de l’eau.

« Grâce à sa jambe artificielle à l’épreuve de l’eau, Jeanne peut s’amuser dans les jeux d’eau tout comme ses amis. Elle grandit en acceptant son corps. Le Programme LES VAINQUEURS nous a donné l’espoir et les moyens d’aider notre fille à s’épanouir. Vos dons l’aident à être heureuse. »

Étienne et Jacinthe, parents de Jeanne

L’association offre aux adultes amputés une aide financière pour l’achat de membres artificiels et les aide à obtenir les soins et les services auxquels ils ont droit.

Un homme amputé marche à l’aide de sa prothèse en tenant la barre d’appui.

« C’est grâce à l’association si je marche aujourd’hui. C’est elle qui a fourni les fonds qui manquaient pour que je puisse obtenir ma jambe artificielle, ce qui me permet de me déplacer sans fauteuil roulant. Je lui en serai éternellement reconnaissant. »

Gerry

« L’association m’a offert un soutien financier ainsi que des ressources utiles ayant trait à tous les aspects de la vie avec une amputation. J’ai particulièrement apprécié l’aide qu’elle m’a apportée avec le processus de demande du crédit d’impôt pour personnes handicapées. »

Bev

« Je tiens à vous remercier pour l’appui financier accordé pour l’achat de ma nouvelle prothèse. Ce fut très apprécié. Je sais que beaucoup de personnes handicapées bénéficient de votre grande générosité et comptent sur votre soutien. Bravo pour votre beau travail! »

Suzanne

Les amputés s’entraident

Les séminaires régionaux contribuent grandement à améliorer la qualité de vie des enfants amputés et de leur famille.

Les conseillers juniors Alex et Amilie, lors du Séminaire LES VAINQUEURS du Québec, qui a eu lieu à Laval en 2019.

Les conseillers juniors Alex et Amilie, à l’occasion du Séminaire pour enfants amputés (LES VAINQUEURS) du Québec qui a eu lieu à Laval en 2019.

Les séminaires LES VAINQUEURS, qui ont lieu chaque année dans six régions du pays, constituent une partie importante du travail que nous faisons. Ces derniers offrent aux enfants amputés et à leur famille l’occasion unique de rencontrer et d’échanger avec d’autres qui sont « passés par là », de recevoir de précieuses ressources et de s’enquérir sur les récentes innovations en matière de prothétique.

De plus, les familles de Vainqueurs bénéficient grandement de pouvoir discuter avec les conseillers juniors qui sont tous des adhérents de longue date du Programme LES VAINQUEURS. Ils sont disponibles pendant le séminaire afin de veiller au bon déroulement des séances, d’offrir du soutien et d’aider les plus jeunes.

« Pour moi, être conseiller junior, c’est être soi-même. On a tous accompli de belles choses et on se réunit maintenant pour aider les plus jeunes à se sentir bien dans leur peau. On devient des grands frères et des grandes sœurs pour les plus jeunes, le temps d’une fin de semaine.

« C’est aussi le rôle de conseiller junior qui m’a appris le sens des responsabilités et le leadership. Aujourd’hui encore, dans mon travail et dans ma vie personnelle, ces aptitudes me sont très utiles. »

Alex, conseiller junior
Les conseillers juniors Alex et Amilie, lors du Séminaire LES VAINQUEURS du Québec, qui a eu lieu à Laval en 2019.

Équité pour les personnes amputées

Durant cette année électorale, l’Association des Amputés de guerre est demeurée une voix forte pour les anciens combattants gravement handicapés.

Gaétan, un sergent à la retraite, qui est amputé d’une jambe, dépose une couronne lors d’une cérémonie du jour du Souvenir.

Le sergent Gaétan, retraité, amputé d’une jambe, a déposé une couronne au nom de l’Association des Amputés de guerre lors de la cérémonie nationale du jour du Souvenir 2019.

À titre de leader dans la défense des droits et des intérêts des vétérans et en tant que fer de lance du Conseil national des associations d’anciens combattants au Canada (CNAAC), l’Association des Amputés de guerre a combattu sans relâche pour les vétérans en 2019. Ce fut une année électorale cruciale qui nous a donné l’occasion de réclamer des changements législatifs qui répondraient aux besoins financiers de nos vétérans et de leurs personnes à charge. Ayant plus de cent ans d’expérience dans ce domaine, l’association continue de siéger à quatre des six groupes consultatifs du ministère des Anciens Combattants (ACC) et de coprésider deux de ceux-ci.

Gaétan, un sergent à la retraite, qui est amputé d’une jambe, dépose une couronne lors d’une cérémonie du jour du Souvenir.

Le sergent Gaétan, retraité, amputé d’une jambe, a déposé une couronne au nom de l’Association des Amputés de guerre lors de la cérémonie nationale du jour du Souvenir 2019.

Cette année, l’Association des Amputés de guerre et le CNAAC, lequel compte plus de soixante associations membres, ont recommandé avec insistance à tous les partis et aux candidats se présentant à l’élection fédérale de se porter à la défense de nos vétérans. Un article d’opinion de Brian Forbes, président du comité de direction de l’Association des Amputés de guerre et du CNAAC, a été publié dans le Hill Times et cité dans d’autres grands médias, dont le National Post et CBC News.

Nous avons insisté pour que ACC élimine les distinctions arbitraires entre les vétérans blessés avant et après 2006, année où a été adoptée la Nouvelle Charte des anciens combattants. Notre but est d’amener le gouvernement à sortir des sentiers battus et à créer un programme type complet d’indemnisation et de bien-être qui traiterait tous les vétérans ayant les mêmes incapacités de la même manière.

Nous maintenons qu’il y a encore beaucoup à faire pour améliorer la législation relative aux anciens combattants afin de pouvoir répondre adéquatement aux besoins des vétérans gravement handicapés et à ceux de leurs personnes à charge tant d’un point de vue financier qu’en matière de bien-être. Étant donné le résultat des élections et l’établissement d’un gouvernement minoritaire, l’Association des Amputés de guerre croit qu’il se présente encore une occasion réelle pour un engagement à améliorer de façon significative la législation afin de faire disparaître les iniquités et la discrimination dont souffrent les vétérans depuis l’instauration de la Nouvelle Charte des anciens combattants et de la Loi sur le bien-être des vétérans.

L’Association des Amputés de guerre est une source majeure de soutien pour les personnes amputées, car elle se bat afin que des changements législatifs soient apportés en vue d’améliorer leur qualité de vie.

Une jeune femme amputée, assise sur un banc, consulte son téléphone.

En plus de sa contribution à l’amélioration du système relatif au financement en matière de prothétique, l’association est venue en aide à 258 personnes amputées qui ont demandé son appui en 2019 pour des questions se rapportant aux avantages gouvernementaux et aux droits de la personne.

Ayant plus de cent ans d’expertise dans le domaine de l’amputation, l’Association des Amputés de guerre agit à titre de chef de file dans la lutte qui vise à améliorer les normes concernant le financement en matière de prothétique et la législation relative à l’accessibilité, et ce, partout au pays.

Une jeune femme amputée, assise sur un banc, consulte son téléphone.

En plus de sa contribution à l’amélioration du système relatif au financement en matière de prothétique, l’association est venue en aide à 258 personnes amputées qui ont demandé son appui en 2019 pour des questions se rapportant aux avantages gouvernementaux et aux droits de la personne.

Étant donné le coût élevé des membres artificiels et le financement inadéquat de la part du gouvernement et des assureurs, plusieurs Canadiens amputés éprouvent de grandes difficultés à payer la partie non couverte des membres artificiels pour lesquels ils ont reçu une prescription médicale. Ce qui signifie que les personnes qui souffrent déjà de la perte d’un membre se retrouvent avec une dette considérable à payer ou subissent les conséquences physiques et psychologiques de devoir vivre sans la prothèse dont elles ont besoin. Quand une personne amputée a un membre artificiel ou un appareil approprié, sa santé mentale et son sentiment de sécurité peuvent être améliorés de manière importante, car elle a une meilleure mobilité et elle peut s’adonner à des activités de la vie quotidienne telles que marcher, faire l’épicerie et se rendre au travail.

Grâce à l’appui de ses donateurs, l’Association des Amputés de guerre comble les lacunes quand cela est possible. Sa contribution de milliers de dollars pour l’achat de membres artificiels permet à des personnes amputées d’éviter d’avoir des obligations financières substantielles ou de devoir recourir au sociofinancement. Toutefois, en tant qu’organisme de bienfaisance dépendant des dons qui lui sont versés, ses fonds sont limités. C’est pourquoi dans notre croisade pour une réforme, nous informons de façon proactive les agences de financement afin de nous assurer que leurs politiques relatives à la couverture des membres artificiels et appareils fonctionnels reflètent une véritable compréhension de la réalité de la vie des personnes amputées. Nous transmettons nos connaissances et notre expertise dans le domaine aux décideurs en matière de financement de telle sorte que les personnes amputées puissent recevoir les membres artificiels et les appareils dont elles ont besoin pour être autonomes et pour leur bien-être en général.

En 2019, l’association a continué son travail de sensibilisation pour améliorer les lignes directrices désuètes en matière de financement dans les provinces, particulièrement en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Colombie-Britannique.

Financement prothétique en Ontario et au Nouveau-Brunswick

S’appuyant sur son travail de l’année dernière qui visait à ce que des changements soient apportés au Programme d’appareils et accessoires fonctionnels de l’Ontario, l’Association des Amputés de guerre a rédigé un article portant sur les critères inadéquats utilisés dans cette province en matière de financement prothétique. Les directives relatives au financement des membres artificiels sont nettement désuètes et mettent plusieurs personnes amputées de la province dans des situations lamentables, ayant souvent à payer de leur poche des milliers de dollars pour des membres artificiels pour lesquels elles ont reçu une prescription médicale.

Une représentante de l’association a été interviewée sur les ondes de CBC à ce sujet. Au cours de cet entretien, elle a mentionné que la politique de la province échoue à couvrir le coût des composants essentiels de l’ère moderne.

« Même s’il y a une politique en place, elle est souvent désuète. En tant que personne amputée, il est évident pour moi que personne [dans la province] n’a jamais parlé à un amputé lorsque cette politique a été élaborée. »

Annelise Petlock, gestionnaire du Programme Équité pour les personnes amputées de l’Association des Amputés de guerre, sur les ondes de CBC

En plus de son travail de sensibilisation en Ontario, l’association a écrit un article qui a été publié dans les quotidiens importants du Nouveau-Brunswick. Cette province n’offre aucune couverture pour les membres artificiels, sauf un financement limité pour les bénéficiaires de l’aide sociale. Nous avons présenté un mémoire au gouvernement en 2017 soulignant les carences majeures dans ses politiques de l’époque; malheureusement, ces carences demeurent puisque la mise à jour de ces politiques n’a pas été traitée comme une priorité. L’Association des Amputés de guerre continue de surveiller la situation de près et contactera la province pour demander que des efforts soient redéployés pour mettre à jour ses politiques.

Nous maintenons que l’Ontario et le Nouveau-Brunswick, ainsi que les autres provinces et les territoires, ont l’obligation morale et légale d’améliorer leurs politiques concernant la couverture des membres artificiels de manière à ce que les personnes amputées aient un accès abordable aux soins prothétiques leur ayant été prescrits par leur équipe médicale.

Législation relative à l’accessibilité en Colombie-Britannique

L’Association des Amputés de guerre a été présente aux tables des négociations concernant la législation relative à l’accessibilité, à l’échelle nationale et provinciale, apportant sa contribution au cours de l’élaboration, cette année, d’une première législation relative à l’accessibilité en Colombie-Britannique. Nous avons fourni un exposé de position au ministre responsable, décrivant les difficultés que rencontrent les personnes amputées de la province aujourd’hui, dont le manque d’accès à la technologie fonctionnelle appropriée. L’association a indiqué qu’une clause de cette législation devait garantir que la Colombie-Britannique veille à ce qu’une couverture adéquate pour les membres artificiels soit offerte à toutes les personnes amputées. Cette province a l’occasion de faire preuve de leadership dans ce domaine et devrait en profiter pour établir la norme qui serait adoptée partout au pays.

Après avoir pris connaissance de notre mémoire, le gouvernement de la Colombie-Britannique a mis notre document à la disposition du public sur son site Web, nous permettant ainsi de transmettre à un plus grand nombre de gens cette importante information.

Notre expertise mise à profit dans le cadre de conférences

En 2019, l’Association des Amputés de guerre a continué à prendre part à des conférences d’intérêt pour les personnes amputées, dont le congrès conjoint AOPQ-AQIPA, qui réunissait l’Association des orthésistes et des prothésistes du Québec et l’Association québécoise des intervenants auprès des personnes amputées. Notre présence nous a permis de créer des liens avec divers professionnels de la santé pour mieux faire connaître nos programmes et services, ainsi que d’obtenir de nouvelles informations au sujet de l’amputation et des soins prothétiques.

Votre histoire

« J’allais avoir une nouvelle prothèse quand on m’a dit que le régime d’assurance maladie de ma province ne la couvrait pas, j’ai donc dû chercher du financement moi-même. J’ai communiqué avec l’Association des Amputés de guerre et on m’a aidé à faire une demande de couverture à la province; j’ai ainsi pu me qualifier pour le financement dont j’avais besoin. J’ai vraiment beaucoup apprécié les efforts que l’association a réalisés pour moi. Ils ne m’ont jamais laissé perdre espoir et m’ont assuré qu’ils étaient avec moi à 100 %. »

Adedayo

Emplois pour les personnes handicapées

Les dons versés au Service des plaques porte-clés et des étiquettes-adresse nous permettent d’offrir nos divers programmes aux personnes amputées. Nous ne recevons aucune subvention gouvernementale.

Larry, superviseur de la production, au Service des plaques porte-clés de l’Association des Amputés de guerre.
Key Tags

En 1946, l’Association des Amputés de guerre a créé son Service des plaques porte-clés dans le but de fournir de l’emploi aux anciens combattants amputés revenant de la guerre et aussi de procurer à la population un service de retour de clés très utile. Depuis sa création, notre atelier protégé a employé des centaines de personnes handicapées, et il continue de pourvoir des emplois toute l’année. À ce jour, nous avons retourné à leurs propriétaires plus de 1,5 million de trousseaux de clés perdus, dont 9 885 cette année.

« J’ai été engagé au Service des plaques porte-clés il y a plus de trente ans. J’ai eu la chance de côtoyer certains des anciens combattants amputés de la Seconde Guerre mondiale qui ont créé ce service et y ont travaillé jusqu’à leur retraite, et cela a été une expérience très enrichissante pour moi.

« En tant que superviseur de la production, je gère l’envoi des plaques porte-clés et des reçus de dons et bien d’autres choses encore. Dans le cadre de mes fonctions, je dois aussi trouver des solutions créatives pour que les employés amputés puissent exécuter leurs tâches. Par exemple, nous avons ajusté plusieurs de nos processus de travail en vue de contourner les difficultés que rencontrent les personnes amputées.

« De la gestion d’un atelier protégé qui emploie des personnes handicapées au financement de membres artificiels pour les personnes amputées, je pense qu’il est important pour les donateurs de savoir que leurs dons sont utilisés à bon escient par l’Association des Amputés de guerre. »

Larry, superviseur de la production
Larry, superviseur de la production, au Service des plaques porte-clés de l’Association des Amputés de guerre.
Votre histoire

« Le Service des plaques porte-clés fonctionne vraiment. Ce matin, j’ai reçu mes clés par messageries, moins de deux semaines après les avoir perdues. Hier, j’ai appris qu’il m’en aurait coûté 367 $ pour remplacer ma télécommande à distance. Merci à toute l’équipe! »

Bob

Présence dans la communauté

Les enfants amputés transmettent le message JOUEZ PRUDEMMENT au sein de leur communauté.

Cynthia et Rosalie ont animé des présentations JOUEZ PRUDEMMENT à l’école de Rosalie.

La Vainqueure Rosalie, accompagnée de Cynthia, une doyenne du Programme LES VAINQUEURS, était tout sourire lors de ses présentations JOUEZ PRUDEMMENT à son école.

Le Programme JOUEZ PRUDEMMENT est unique en ce sens qu’il mise sur une approche « d’enfant à enfant » pour sensibiliser les jeunes à la prudence. En 2019, des adhérents du Programme LES VAINQUEURS ont rappelé à d’autres enfants l’importance de repérer les dangers avant de commencer à s’amuser en animant des présentations dans des écoles ou en tenant des kiosques lors d’événements communautaires. Des Vainqueurs figurent également dans des productions vidéo et montent à bord du char allégorique JOUEZ PRUDEMMENT-PRUDENCE AU VOLANT à l’occasion de défilés ayant lieu dans plus de vingt localités au pays. À l’Association des Amputés de guerre, nous croyons que les jeunes amputés sont les mieux placés pour transmettre ce message de prudence, car ils connaissent les conséquences tragiques d’un accident.

La Vainqueure Rosalie a animé des présentations devant les élèves de son école, appuyée par Cynthia, une doyenne du Programme LES VAINQUEURS.

« Rosalie était bien fière de sa journée où elle a enfin pu montrer, démystifier et expliquer, avec la participation de Cynthia, sa différence mais surtout ses qualités qui font d’elle une personne charmante et agréable à côtoyer. » mère de Rosalie

Tournée des camps de jour

Saoud et Philippe animent une présentation JOUEZ PRUDEMMENT dans le cadre d’une campagne de sensibilisation à la prudence.

Année après année, le succès des présentations JOUEZ PRUDEMMENT animées par des Vainqueurs dans les écoles ou les camps de jour ne se dément pas. Grâce à ces présentations, des milliers d’enfants ont été sensibilisés à la prudence et à l’importance d’être vigilants pour éviter des accidents qui peuvent changer une vie à jamais.

Depuis maintenant plusieurs étés, des conseillers juniors effectuent une tournée des camps de jour de la région de Montréal. Cette année, les ambassadeurs à qui nous avons confié ce mandat étaient Philippe et Saoud. Ces derniers ont animé 65 présentations leur permettant de rencontrer plus de 2 000 jeunes en six semaines seulement. Il s’agit souvent d’un premier emploi pour ces jeunes Vainqueurs et nous sommes heureux de leur offrir une expérience de travail que plusieurs d’entre eux qualifient d’enrichissante.

« Je suis très content d’avoir occupé cet emploi d’été et d’avoir pu sensibiliser des enfants à la prudence. Au sein de l’association, j’ai rencontré des jeunes qui ont perdu un membre en raison d’un accident. Si ma tournée des camps de jour a permis d’éviter un seul accident, j’aurai accompli mon mandat! »

Saoud

« C’était très valorisant de voir que grâce aux présentations, les jeunes en apprenaient non seulement un peu plus sur le message JOUEZ PRUDEMMENT, mais devenaient aussi plus ouverts à la différence. Ils ont appris que c’est normal et que cela ne nous empêche pas de vivre notre vie comme nous le voulons. »

Philippe

Opération « héritage »

Un enfant amputé tient une couronne lors d’une cérémonie du jour du Souvenir.

Chaque année, de jeunes adhérents de l’Association des Amputés de guerre agissent à titre de représentants d’Opération « héritage » en participant à des événements commémoratifs dans leur communauté. L’année 2019 n’a pas fait exception et plusieurs Vainqueurs ont déposé une couronne lors de cérémonies commémoratives qui ont eu lieu partout au pays, notamment à l’occasion du jour du Souvenir et d’autres anniversaires militaires importants.

Le flambeau du Souvenir transmis d’une génération à l’autre

Lorsque les anciens combattants amputés ont créé l’Association des Amputés de guerre, à leur retour de la Première Guerre mondiale, ils n’auraient pu prédire l’influence marquante qu’ils allaient avoir sur les générations à venir.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, voulant mettre leur expérience à profit, ces vétérans ont accueilli au sein de l’association les soldats amputés qui revenaient du front.

Puis, dans les années 1970, ils ont décidé de se tourner vers les enfants amputés en créant le Programme LES VAINQUEURS, lequel permet depuis aux jeunes amputés de recevoir du soutien moral ainsi que les membres artificiels dont ils ont besoin pour vivre pleinement.

Deux décennies plus tard, en 1991, Opération « héritage » a été créé afin de veiller à ce que les sacrifices des soldats qui ont servi lors des deux guerres mondiales et de conflits plus récents ne soient pas oubliés. La participation de Vainqueurs à des événements commémoratifs est très significative pour l’association, car ces représentants d’Opération « héritage », en rendant hommage aux anciens combattants, transmettent le flambeau du Souvenir et sensibilisent leurs pairs aux réalités de la guerre.

Les jeunes adhérents de l’association sont reconnaissants envers les vétérans qui ont fondé l’organisme et grâce à qui ils ont accès à une foule de programmes et de ressources. Opération « héritage » leur permet non seulement de contribuer à préserver l’héritage militaire canadien, mais également d’exprimer leur gratitude envers ces anciens combattants pour tout ce qu’ils ont fait pour eux au fil des ans.

Portraits de trois anciens combattants amputés, membres de l’Association des Amputés de guerre.

Membres de l’association

L’Association des Amputés de guerre a produit une série de biographies portant sur les vétérans amputés, membres de l’association dans le but de commémorer et préserver leur histoire.

Informations financières

Deux jeunes filles amputées d’une jambe posent dans une allée.

L’Association des Amputés de guerre est prorogée en vertu de la Loi canadienne sur les organisations à but non lucratif et est enregistrée comme organisme de bienfaisance auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC). L’association est financée par les dons faits au Service des plaques porte-clés. Elle ne reçoit aucune subvention gouvernementale.

Depuis 1918, l’Association des Amputés de guerre répond aux besoins des anciens combattants amputés et, aujourd’hui encore, elle continue d’être à leur service, tout en aidant d’autres personnes amputées, parmi lesquelles on compte des enfants. Le Programme LES VAINQUEURS permet aux enfants amputés de bénéficier d’une aide financière pour les membres artificiels, de séminaires régionaux et du soutien de leurs pairs. Grâce à ce programme, la tradition de l’association, « les amputés s’entraident », se poursuivra.

L’appui du public au Service des plaques porte-clés permet à l’association de continuer à offrir ses divers services.

L’Association des Amputés de guerre a pour engagement de répondre de sa gestion à ses donateurs, notamment de mettre à leur disposition ses informations financières essentielles. Si nous présentons ce sommaire financier, c’est pour fournir les données les plus utiles à nos donateurs afin de les renseigner sur nos programmes et de les informer sur la façon dont nous utilisons leur argent.

L’Association des Amputés de guerre possède une structure unique dans le domaine caritatif. En 1946, le Service des plaques porte-clés a commencé ses activités afin de fournir des emplois aux anciens combattants amputés revenant de la Seconde Guerre mondiale. À cette époque, ce service a été reconnu comme un atelier protégé. Au fil des ans, il a permis à des centaines de Canadiens handicapés d’y travailler et c’est toujours le cas aujourd’hui. Ces employés reçoivent un salaire compétitif et contribuent à fournir à la population canadienne un service qui génère des fonds pour l’association.

Toutes les informations financières détaillées sont fournies annuellement dans le formulaire T3010, lequel est accessible au public dans le site Web de l’ARC. Vous pouvez aussi consulter nos états financiers complets et vérifiés.

Les états financiers de l’Association des Amputés de guerre sont préparés et vérifiés par le réputé cabinet comptable international PricewaterhouseCoopers (PwC). Ce cabinet s’occupe aussi de fournir annuellement au gouvernement notre formulaire T3010 dûment rempli.

Nous évaluons constamment notre manière de présenter nos informations financières afin de nous assurer que nous fournissons à nos donateurs les données dont ils ont besoin pour prendre une décision éclairée.

Nous sommes fiers de l’histoire de l’Association des Amputés de guerre ainsi que des programmes et services que nous offrons aux personnes amputées. L’appui du public au Service des plaques porte clés qui, à ce jour, a retourné à leurs propriétaires plus de 1,5 million de trousseaux de clés perdus, permet à l’association de continuer à offrir ses divers services aux personnes amputées de tous âges, y compris les amputés de guerre et les vétérans gravement handicapés.

Relevé des revenus et dépenses

pour l’exercice terminé le 31 décembre 2018

REVENUS
Dons (net) 15 280 901 $
Dons testamentaires 5 298 326
Intérêts et autres 806 727
21 385 954 $
DÉPENSES
Programme pour adultes amputés 3 114 169 $
Programme LES VAINQUEURS 8 062 548
Programme PRUDENCE AU VOLANTMC ---
Programme JOUEZ PRUDEMMENTMC 2 637 557
Prothétique, recherche et éducation 473 123
Bureau des services 2 597 150
Questions relatives aux anciens combattants – spécial 426 007
Programme de pension versée aux veuves 563 696
Autres programmes de bienfaisance 724 003
Administration 116 600
18 714 853 $
Excédent des recettes sur les débours pour l’exercice
(des débours sur les recettes) 2 671 101 $

Bilan

au 31 décembre 2018

ACTIF
Encaisse et dépôts à terme (voir note 1) 34 009 450 $
Propriétés et matériel 6 666 131
Avoirs financiers détenus en prévision de la retraite 6 346 893
Autres biens 1 640 117
48 662 591 $
PASSIF
Comptes créditeurs et dettes courues 4 273 986 $
Passif au titre du régime de retraite 8 114 400
12 388 386 $
AVOIR
Participation dans les propriétés et le matériel 6 666 131 $
Fonds affectés (voir note 2) 28 060 000
Actif net non affecté (insuffisance de l’actif net)
(voir note 3)
1 394 664
Actifs nets grevés d’affectations externes à des fins de dotations 153 410
36 274 205 $
48 662 591 $

Notes afférentes aux états financiers

pour l’exercice terminé le 31 décembre 2018

  1. ENCAISSE ET DÉPÔTS À TERME

    L’association reçoit une importante partie de son financement peu de temps avant la clôture de l’exercice. Ces fonds servent à financer le fonctionnement des activités de bienfaisance de l’association durant l’exercice qui suit.

  2. FONDS AFFECTÉS

    Programme LES VAINQUEURS 28 000 000 $
    Octrois de subsistance versés aux survivants 60 000
    28 060 000 $

    Le conseil national d’administration a approuvé une affectation pour :

    1. Des engagements à long terme pris au nom des enfants inscrits au Programme pour enfants amputés (LES VAINQUEURS).
    2. Un octroi de subsistance versé aux survivants. Cet octroi est de 2 000 $ par membre, lors du décès d’un membre actif, et de 1 000 $, lors du décès du conjoint. Le paiement de ces octrois est à la discrétion de l’association, selon les besoins.
  3. ACTIF NET NON AFFECTÉ

    Ceci est le surplus non affecté requis pour les activités du prochain exercice financier.

Encore beaucoup à faire!

Une petite fille portant un bras artificiel est assise sur le plancher.

Grâce à l’appui du public au Service des plaques porte-clés, l’association peut poursuivre, dans la présente décennie et au-delà, son travail auprès des personnes amputées. Une gamme de services leur sont offerts, ce qui leur permet de bénéficier d’un précieux soutien au fur et à mesure qu’elles s’adaptent à leur nouvelle réalité en tant que personnes amputées, ou encore lorsqu’elles affrontent divers défis se présentant au fil du temps. Quant aux jeunes qui adhèrent au Programme pour enfants amputés, entrer dans la grande famille des Vainqueurs change leur vie. En effet, en prenant part aux séminaires de l’association, ils rencontrent d’autres enfants amputés (souvent pour la première fois). Ce faisant, ils tissent des liens durables et profitent d’un réseau d’entraide et de conseils leur vie durant.

« Nous avons participé à notre deuxième séminaire LES VAINQUEURS cette année et cela nous a été d’un soutien inestimable. C’est réconfortant de parler à d’autres parents ou à de jeunes amputés, puis de réaliser que l’amputation de Vanessa ne l’empêchera pas d’avancer dans la vie. » Victoria, mère de Vanessa

Il y a tant d’organismes de bienfaisance parmi lesquels faire un choix. C’est pourquoi nous ne tenons pas pour acquis l’appui de nos donateurs et nous travaillons sans relâche pour veiller à ce que les sommes qui nous sont offertes soient utilisées à bon escient. Le maintien de nos divers programmes si essentiels est possible grâce à votre confiance en notre expertise et en notre dévouement inébranlable pour atteindre notre objectif : améliorer la qualité de vie des personnes amputées, partout au pays.

Votre histoire

« Il y a longtemps que j’appuie l’Association des Amputés de guerre, laquelle m’a récompensé en me retournant à deux reprises des trousseaux de clés que j’avais perdus. C’est un organisme formidable et son excellent service à la population fonctionne réellement. »

Peter

Direction

Comité de direction

Brian N. Forbes, B. Comm., LL. B.

président, comité de direction

David Saunders, CPA, CA

chef de l’exploitation

Sous-comité de direction

Danita Chisholm

directrice générale, communications et Programme LES VAINQUEURS

Lorraine Cornelius

directrice générale, sensibilisation du public

Darlene Quesnel

directrice générale, activités internes

Bureau du Québec

Marlène Girard

directrice générale


Conseil national d’administration

Stuart Vallières

président du conseil d’administration et directeur national, succursale de Montréal

Douglas Cushway

succursale de la Saskatchewan

W. J. Neil

succursale du Manitoba

Michael S. Krulicki

succursale de Waterloo-Wellington

Robert Gondek

succursale de Toronto

Charles Veilleux

succursale de Québec